Le CNRS Aquitaine et le joli mois de l'Europe

Les chercheur.e.s du CNRS cassent les codes avec Curieux!

A l'occasion du joli mois de l'Europe, du 1er au 31 mai 2021, la délégation Aquitaine du CNRS et Curieux ! vous proposent des contenus scientifiques originaux pour vous faire découvrir les sciences autrement.

Depuis 2019, le délégation Aquitaine du CNRS développe un partenariat avec Curieux !. Ce site d’information, piloté par l’association NACSTI (Nouvelle Aquitaine Culture Scientifique Technique Industrielle), est le média des 4 centres de culture scientifique technique et industrielle de Nouvelle-Aquitaine : Cap Sciences (Bordeaux), Espace Mendès France (Poitiers), Lacq Odyssée (Mourenx) et Récréasciences (Limoges). Il s’insère dans le quotidien des citoyens pour démêler le vrai du faux et aiguiser la curiosité.

L’objectif est de sensibiliser le grand public aux thématiques de recherche et notamment les travaux relevant les grands défis sociétaux comme le changement climatique, santé et environnement, la transition énergétique… Il s’agit de mettre en lumière des projets européens innovants en cassant les codes puisque Curieux ! utilise les réseaux sociaux pour s’adresser à son public d’une manière aussi bien divertissante qu’informative.

Nos scientifiques se sont prêtés au jeu.

Reiko Oda, directrice de recherche à l’Institut de chimie et de biologie des membranes et des nano-objets (CBMN – CNRS/université de Bordeaux/Bordeaux INP) et à l’Unité de soutien à la recherche de l’Institut européen de Chimie et de biologie (IECB – CNRS/université de Bordeaux/INSERM), nous explique le concept de la chiralité.
Pour en savoir plus : http://www.iecb.u-bordeaux.fr/index.php/fr/equipes/40-morphologies-dynamics-a-functions-of-assemblies-of-amphiphiles

Beatriz Jurado, directrice de recherche au Centre d’étude nucléaires de Bordeaux Gradignan (CENBG  - CNRS/université de Bordeaux), étudie l’origine des éléments lourds comme l’or, le plomb ou encore l’uranium.
Pour en savoir plus : https://www.aquitaine.cnrs.fr/fr/personne/beatriz-jurado

Est-ce que les planètes de la saga Star Wars existent en vrai ? Grâce à ses recherches sur la diversité des planètes extrasolaires, Jérémy Leconte, chargé de recherche au Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux (LAB – CNRS/université de Bordeaux), nous répond.
Pour en savoir plus : https://astrophy.u-bordeaux.fr/whiplash/

Amélie Bernard, chargée de recherche au Laboratoire de biogénèse membranaire (LBM – CNRS/université de Bordeaux), nous explique l'autophagie, un processus indispensable à la survie des plantes comme en cas de sècheresse par exemple.
Pour en savoir plus : https://www.biomemb.cnrs.fr/thematique/autophagie/ 

Didier Swingedouw, chargé de recherche au laboratoire Environnement et paléoenvironnements océaniques et continentaux (EPOC – CNRS/université de Bordeaux), fait le lien entre circulation océanique et prévisions climatiques. 
Pour en savoir plus : https://www.eucp-project.eu
http://blue-action.eu/

Jean-Michel Franconi et Philippe Massot, professeur et ingénieur au Centre de résonance magnétique des systèmes biologiques (CRMSB – CNRS/université de Bordeaux) et membres de l’équipe du projet PrimoGaia, développent l’IRM de demain.
Pour en savoir plus : http://www.primogaia.eu/

Patrick Charlot, directeur de recherche au Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux (LAB – CNRS/université de Bordeaux), est partie prenante dans un réseau européen dont l'un des objectifs est de suivre les irrégularités de rotation de la Terre ainsi que ses déformations en s'appuyant pour cela sur l'observation d'objets situés aux confins de l'Univers (quasars).
Pour en savoir plus : https://www.jive.eu/jumping-jive

Daniel Choquet, directeur de recherche à l’Institut interdisciplinaire de neurosciences (IINS – CNRS/université de Bordeaux), s’interroge sur le lien entre la mobilité des récepteurs dans les synapses et des pathologies du neuro-développement comme le retard mental ou les maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Huntington.
Pour en savoir plus : https://iins.u-bordeaux.fr/CHOQUET

Laurent Groc, directeur de recherche à l’Institut interdisciplinaire de neurosciences (IINS – CNRS/université de Bordeaux), développe une nouvelle approche de microscopie à haute résolution pour comprendre le fonctionnement cérébral.
Pour en savoir plus : https://www.aquitaine.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/quatre-laboratoires-de-recherche-bordelais-laureats-conjointement-dune-bourse-erc-synergy#footnoteref1_xi6p0ai

Pour voir tous les contenus, abonnez-vous :

@CNRSAquitaine 

Rejoignez les 195 000 abonnés de Curieux ! sur Instagram : @curieuxlive 

Rejoignez les 708 000 abonnés de Curieux ! sur TikTok : @curieuxlive 

https://www.curieux.live/

https://www.aquitaine.cnrs.fr/